Saint Dizier Masbaraud
10 °C , Globalement Couvert
Vent: O de 8 km/h
Humidité: 94%
  • Auj
    7/13 °C
  • Lun
    5/16 °C
  • Mar
    7/13 °C
  • Mer
    11/15 °C

1 Rue du Colombier - Saint Dizier Leyrenne - 23400 Saint Dizier Masbaraud 05 55 64 40 30
www.stdiziermasbaraud.fr

LA DOMINATION ANGLAISE et LA GUERRE DE CENT ANS

17/11/2021
LA DOMINATION ANGLAISE et LA GUERRE DE CENT ANS

LA DOMINATION ANGLAISE et LA GUERRE DE CENT ANS

Après son divorce avec le roi de France Louis VII, Eléonore d'Aquitaine épouse le futur roi d'Angleterre Henri Plantagenet, comte d'Anjou et du Maine, duc de Normandie, en 1152, à qui elle apporte en dot l'Aquitaine et le Poitou, dont faisait partie Saint Dizier, comme Bourganeuf, Saint Vaury, Bénévent. Notre pays devient donc anglais. pendant de longues années. Peu de seigneurs locaux acceptèrent de prêter foi et hommage au nouveau souverain, préférant prendre le parti d'Hugues de Luzignan qui élevait des prétentions sur le comté de la Marche, soutenu en cela par le Roi Philippe Auguste. Il obtint gain de cause en 1199.

De1173 à 1214, de 1219 à 1230, en 1242, le Poitou est le théatre de luttes continuelles. Au cours de cette guerre, des routiers au service des anglais appellé les Paillers parcequ'ils portaient à leur casque un brandon de paille pour annoncer l'incendie, commettent toutes sortes d'exactions. Pendant l'hiver 1185-1186, ils furent taillés en piéces par une coalition des chevaliers limousins rassemblés par l'évêque Sebrand Chabot. Six mille d'entre eux périrent près d'Ahun d'où ils furent poursuivis jusqu'en Auvergne.

Ce conflit souvent baptisé première guerre de Cent ans s'acheva par la victoire du roi de France et le Poitou passe alors dans le domaine royal.

Au XIVe siècle, la guerre de Cent ans désole la France. Notre région souffre particulièrement de cette lutte longue et meurtrière. Les comtes de la Marche restèrent fidèles au roi de France. Jean 1er fut vainqueur des anglais dans plusieurs batailles. Il leur reprit Bourganeuf et La Souterraine que leur avait cédé le traité de Brétigny.

Après avoir été ravagée par les troupes anglaises du Prince Noir, notre contrée eu à subir les invasions des routiers organisés en grandes compagnies: Cottereaux, Mercadins, Brabançons. Tout fut pillé et saccagé. C'est à cette époque que les paysans se groupèrent et devant l'incapacité des seigneurs à les défendre efficacement, fortifièrent les églises, pour servir de refuges pour eux et leurs récoltes. Notre église garde des traces de ces fortifications.

Quand elle fut débarrassée des anglais et des routiers, notre pays était plongé dans une profonde misère, les villes étaient détruites en partie, des gros bourgs comme Janaillat avaient perdu la quasi totalité de leurs habitants. Les nobles eux mêmes étaient ruinés. Jamais on ne connut une période aussi noire que cette fin du moyen-age.

Ce site utilise des cookies permettant de visualiser des contenus, d'afficher des flux d'informations provenant des réseaux sociaux et d'améliorer le fonctionnement grâce aux statistiques de navigation. Si vous cliquez sur « Accepter », nous déposerons des cookies sur votre terminal lors de votre navigation. Si vous cliquez sur « Refuser », ces cookies ne seront pas déposés. Votre choix est conservé pendant 6 mois et vous pouvez être informé et modifier vos préférences à tout moment sur la page « Gérer les cookies ».
Gérer les cookies